ÉVÈNEMENTSNEWS

Biographie.

S’est toujours sentie « appelée pour chanter ».

Pourtant Romane grandit à Lyon dans un environnement familial où personne n’est musicien. Ses parents écoutent en boucle les albums de Bob Marley, Michael Jackson, Cesaria Évora, pendant que ses 5 frères et sœurs lui font découvrir des artistes hip hop et Rn’B. Mais dans cet open-space musical ce sont surtout les voix soul charismatiques d’Otis Redding, Etta James, Bill Withers, qui la fascinent et lui parlent. Tracy Chapman apparaît très vite dans son panthéon de modèles.

L’incarnation d’une voix singulière, qui, en toute sobriété, dévoile ses tourments intérieurs dans l’apaisement. Romane vous dirait, « une voix si proche qu’elle semble ne se confier qu’à vous ». De nature réservée et hypersensible, Romane est d’abord cette petite fille très intuitive qui, à 7 ans improvise des notes improbables sur une guitare volée à sa soeur, pour écrire sa première chanson. Le chant sera le porte-voix de ses émotions refoulées. Car derrière le sourire lumineux de Romane quand on l’aborde, il y a, pas loin, le souvenir d’une adolescente solitaire, mal à l’aise avec son corps, avec les autres et marquée parfois par des paroles blessantes au collège.
Malgré des facilités tout au long de son parcours scolaire qui laissaient entrevoir un avenir rassurant, surtout pour ses parents (maman aide-soignante et un père directeur de foyer d’accueil pour mères célibataires), elle renonce à poursuivre ses études de droit orientées vers le social répondant ainsi, aux signes forts qui se manifestent constamment, pour la guider vers son destin.

Alternant petits boulots d’interim et démarches auprès des professionnels de la musique, le label Un Plan Simple se rapproche de notre interprète, auteure compositrice, et lui donne l’opportunité de rencontrer Dan Black, producteur anglais (Louane, Kid Cudi…), multi-instrumentiste, dont la « pop » a fait des merveilles en 2004 (« Orchestra ») avec son groupe The Servant. Il est instantanément bluffé par ce « talent né » qui n’a jamais pris de court de chant et dont le « perfect » accent lui viendrait de ses séries préférées en VO.

De ce coup de cœur artistique réciproque jaillira, au milieu d’improvisations fulgurantes, un alliage retro/soul/pop taillé sur-mesure pour 2021. « Fantasy », le premier single en sera le brillant révélateur. Du haut de ses 23 ans, Romane n’est pas nostalgique d’une époque qu’elle n’a pas connue, même si le timbre soul de sa voix nous donne l’impression qu’une vieille âme s’est invitée chez elle.

On ressent cette profondeur et cette émotion nue dans « Talking To A Wall », vibrante et déchirante ballade. Mais elle aime aussi jouer de son côté pop, autre facette plus extravertie de sa personnalité. C’est sa manière à elle, de donner un peu de nonchalance, de « Fantasy » à l’atmosphère parfois sombre des histoires qu’elle nous raconte. « Stop » et « I Know » sont autant d’invitations à trouver les ressources en soi pour aller toujours de l’avant, malgré les revers, et maintenir en équilibre l’espoir des jours meilleurs.

  • Romane – Talking to a wall

  • Romane – Fantasy